header
accueil jeux dossiers le site contact menu

Fire Emblem : Awakening





Fire Emblem : Awakening est la suite de Fire Emblem : Shadow Dragon (remake de Fire Emblem : The Dragon of Darkness sortie sur NES) et de Fire Emblem : New Mystery of The Emblem (remake de Fire Emblem : Mystery of The Emblem sortie sur SNES). Le monde Marth, le premier héros de la série, est de nouveau mis à l'honneur. Deux mille ans ont passer depuis la victoire de Marth sur Medeus. Le continent d'Akanea a changer : suite au schisme, les différentes nations de l'époque de Marth ont disparus et on donner naissance à trois nations : Ylisse, Regna Ferox et Plégia. Cependant des restes des croyances existantes à l'époque de Marth subsistent : A Ylisse et Regna Ferox, sont partisans du dragon Naga et Plégia est partisane du dragon-déchu Grima. La dualité qui oppose Naga à Grima, cette même dualité qui a opposé Marth à Medeus est sur le point de se renouveler avec Chrom, prince d'Ylisse et descendant de Marth, et le roi Gangrel de Plégia, partisans du dragon-déchu Grima.



Au niveau histoire, Awakening est excellent ! Il reserve son lot de surprise malgré une histoire globale très classique (en même temps Fire Emblem n'est jamais sortie des sentiers battus) et reste dans la veine des deux épisodes qui lui servent de préquelle (qui ne sont pas indispensables pour sa compréhension). La narration de cet épisode est plus marquer que ces prédécesseurs même si Path of Radiance et surtout Radiant Dawn l'étaient aussi (surtout au niveau du narrateur qui nous faisait un récapitulatif de la situation mondiale après chaque mission), ici on verra les personnages principaux dialoguer pendant de longue joutes ce qui est très plaisant et nous permet de nous plonger plus dans l'univers. En parlant d'univers, le monde de Awakening est très bien mis en avant, bien que les acteur mondiaux soient moins nombreux que dans Shadow Dragon ou New Mystery of The Emblem mais les relations internationales sont mises en avant.

Cliquez pour afficher le spoiler :



Le jeu vous propose de créer un Avatar (nommé Daraen par défaut) qui prendra entièrement part à l'histoire. Vous pouvez choisir son sexe, sa coupe de cheveux, sa couleur, etc... Je ne suis pas très fan de vouloir systèmatiquement introduire un Avatar dans les derniers opus de la série, je préfère de loin avoir un Lord comme héros mais force est de constater que Daraen ce greffer assez bien dans l'histoire et n'est pas négliger au contraire.

Awakening marque le retour des mariages depuis Fire Emblem : Genealogy of the Holy War. Pour marier deux unités, il faut atteindre un rang S aux dialogues de soutien, cette union donnera naissance à un enfant qui pourra être recruter et lui aussi pourra ce marier avec les enfants de sa génération mais ne pourra pas enfanter. La raison de l'enrolement des enfants aux côtés de leur parents sur le champs de bataille est excellent même s'il n'atteint pas celle de Fire Emblem : Genealogy of the Holy War. Excellent ajout, qui nous permette de créer des familles bien sympatique :

Cliquez pour afficher le spoiler :
Le seul hic est que ces enfants n'ont pas d'impacte directe sur l'histoire à par un seul :

Cliquez pour afficher le spoiler :
On s'amuse à créer des familles et cela ne dénature en rien l'expérience de jeu. En parlant de cela, Awakening nous permet désormais de faire combattre deux unités lors des combats ! Il suffit de placer deux unités côte-à-côte ou de les mettre en Duo (ils ne formeront plus qu'une seule et même unité qui se batront toujours par deux). Une excellente innovation que j'attends depuis Fire Emblem : Blazing Sword ! Les graphismes au niveau de la modélisation des personnages sont correcte pour de la 3DS, hormis le fait que les personnages n'ont pas de pieds...



Les animations lors des combats sonte excellentes et n'ont plus rien avoir avec le côté mécaniques de Path of Radiance et dans une moindre mesure Radiant Dawn. Au niveau des cartes, la 3D marche à merveille et réussi à donner du relief surtout lorsque la carte se situe en hauteur où l'on est capable de distinguer les différents niveaux d'altitudes. Les cinématiques sont subliques mais restent très rares à notre grand regret comme dans Path of Radiance et Radian Dawn.

Quant à la durée de vie est faramineuse :

- 28 chapitres de l'histoire principale
- 23 chapitres annexes
- 25 chapitres en DLC payants (même si certains sont très dispensables)

L'OST du jeu est l'une des meilleurs de tous les Fire Emblem ! Je n'ai jamais apprécier autant une bande son de la série depuis Blazing Sword ! Les récent Fire Emblem péchaient à ce niveau malgré le fait que Path of Radiance et Radiant Dawn font partie des meilleurs Fire Emblem, l'OST ne suivait pas. Ici, il y a une multitude de de theme à retenir :

- Id (Purpose)
- Id (Hope)
- Don't speak her name !
- Id (Serenity)
- Prelude
- I mean it! GO!
- Duty
- Here we are! The shepherd's garrison!
- Divine Decree
- Conquest (Ablaze)
- Don't you put any stock in this destiny hogwash !
- You may call me Marth
- You have power... like mine
- Chaos
- Run all you like, you can't escape fate !
- Id (Sorrow)
- Old Battlefield

Il y en as tellement !




Conclusion :

J'ai passer un excellent moment avec Fire Emblem : Awakening et ce n'est pas pour rien qu'il fût l'épisode qui fît découvrir la série au grand publique. Certains fans de la série verront cela d'un mauvais oeil, pour ma part Awakening à réussi à me séduire.


19/20


Un article de Kratos Wright

retour à l'accueil retour vers le haut liens vers Pheonix Wright www.nintendo.com/ footer